Français   |   Contact Us   |   Sign In   |   Join CIPH
News: Français

L’industrie face au changement climatique

August 3, 2017  
Share |

 

Au cours des dernières années, nous avons tous vu ou ressenti les effets du changement climatique, d’une façon ou d’une autre : un collègue qui doit évacuer sa maison inondée, ou des feux de forêts qui détruisent des vies et des moyens d’existence. Malheureusement, ce qui est devenu la norme au Canada est aussi un enjeu mondial qui concerne tous les pays et tous les continents. 

C’est indéniablement un problème très complexe, qui touche tous les Canadiens. Au niveau de notre industrie, il a un impact sur nos environnements bâtis, sur nos infrastructures et sur nos services publics, entre autres. Mais le plus difficile est de trouver une explication scientifique aux phénomènes que nous observons, car bien souvent, nous n’en voyons que les résultats. Il n’en reste pas moins que nous devons impérieusement adopter des stratégies concrètes et efficaces pour lutter contre le changement climatique, à court et à moyen terme.

 

 

 

Le changement climatique impacte notre industrie de bien des façons, à cause notamment des vagues de froid, des épisodes de chaleur et de sécheresse qui favorisent les feux de forêts, des cryoséismes et des inondations spectaculaires. Même s’il est difficile de prédire ces catastrophes, notre industrie se doit de prêter main-forte et de participer à la reconstruction en assurant la distribution d’eau potable saine, la fourniture d’équipements sanitaires et la réfection des infrastructures.

Le gouvernement fédéral s’est engagé à lutter contre le changement climatique, et cet engagement va être la pierre angulaire d’un certain nombre de changements qui affecteront des secteurs interdépendants de notre économie et de notre société. Les collectivités en ressortiront plus résilientes, ce qui leur permettra de se relever plus rapidement de phénomènes météorologiques extrêmes.

Chaque institution a un rôle à jouer dans la préparation d’un avenir plus « intelligent » pour le Canada, et l’ICPC fera sa part, notamment en dirigeant les travaux du Conseil consultatif de la plomberie et de la mécanique (CCPM). Le CCPM contribue à la rédaction de nos commentaires sur les changements proposés aux « codes », afin que ces changements servent les intérêts de nos membres et des millions de Canadiens qui utilisent des produits fabriqués et vendus partout dans le pays. 

Pour appuyer encore davantage son engagement dans la lutte contre le changement climatique, le Conseil d’administration de l’ICPC a pris la décision, cette année, de préparer un énoncé de principe qui guidera les démarches que votre association entreprendra en votre nom.

 

« L’ICPC appuie la transformation du marché vers une économie plus sobre en carbone, à la fois durable et efficiente, qui offre aux consommateurs des choix de confort à un prix abordable. Nos membres et l’industrie tout entière doivent avoir la capacité de proposer des solutions pratiques et innovantes aux générations d’aujourd’hui et de demain, afin d’aider les organismes gouvernementaux canadiens à atteindre les objectifs liés au changement climatique, à la conservation de nos ressources naturelles et à la protection de notre environnement bâti. »


En conséquence, pour que nos membres puissent continuer de prospérer dans cet environnement en évolution, l’ICPC se donne les objectifs suivants : 


  • Informer les membres des orientations, des politiques et des calendriers décidés par les gouvernements. 

  • Préparer des réponses fondées sur des faits, sur les conséquences sur le marché et sur les conditions de mise en œuvre. 

  • Présenter à l’industrie, aux gouvernements et aux organismes de réglementation des réponses accompagnées de solutions. 

  • Élaborer des solutions axées sur les systèmes, représentatives des différentes régions du Canada.

  • Rallier un consensus autour des objectifs communs de l’industrie et des décideurs. 


De plus, l’ICPC participe à plusieurs comités consultatifs non liés à la plomberie, comme le Conseil consultatif canadien sur l’efficacité énergétique et le Comité permanent sur la plomberie et le CVC, et il est devenu un interlocuteur privilégié d’organismes comme Ressources naturelles Canada et Environnement Canada.
 
Pour assurer notre prospérité future, nous devons réagir et adapter nos entreprises aux changements apportés aux politiques et aux réglementations dans le cadre de la lutte contre le changement climatique. L’ICPC et ses membres sont tout à fait conscients de la responsabilité et des opportunités que cela représente, et ils sont d’autant plus déterminés à le faire. 

Les membres de l’ICPC se sont toujours considérés comme un maillon important des infrastructures et de l’environnement bâti du Canada. Pour lutter contre le changement climatique, nous pensons que notre industrie aura un rôle plus important à jouer dans la distribution d’eau potable, la fourniture d’équipements sanitaires et l’installation de systèmes de chauffage qui assureront la sécurité et le confort des Canadiens.


Membership Management Software Powered by YourMembership  ::  Legal