Français   |   Contact Us   |   Sign In   |   Join CIPH
News: Français

Réduire le plomb dans l’eau potable

February 27, 2020   (0 Comments)
Posted by: Sarah Clarke
Share |

Comme plusieurs médias se sont récemment inquiétés de la présence de plomb dans l’eau potable au Canada, le Conseil canadien de la plomberie et de la mécanique (CCPM) s’est employé à préparer des fiches d’information détaillées sur les problèmes que pose la présence de plomb dans l’eau potable, ce qu’est le plomb, les effets qu’il peut avoir sur notre santé ainsi que les mesures qu’il convient de prendre pour réduire la présence de plomb dans l’eau potable.

 

 

Qu’est-ce que le plomb ?

Le plan est une substance qu’on trouve naturellement dans le sol, dans les aliments et dans l’air. Même s’il peut s’infiltrer dans l’eau potable à partir de canalisations et de tuyaux contenant du plomb, les êtres humains sont principalement exposés cette substance à partir d’autres sources.

 

  

Quelle norme limite la concentration en plomb de l’eau potable ?

Le gouvernement canadien (Santé Canada) a établi à 5 microgrammes par litre ou 5 parties par milliard la concentration maximale acceptable de plomb dans l’eau potable. Mais comme il n’existe pas de seuil en dessous duquel le plomb n’est pas associé à des effets sur le développement neurologique des nouveau-nés et des enfants, il convient de maintenir la teneur en plomb de l’eau potable au niveau le plus bas possible. Actuellement, la norme de qualité de l’eau potable de l’Ontario est, en ce qui concerne la concentration de plomb, de 10 microgrammes par litre ou de 10 parties par milliard.

 

Comment le plomb se retrouve-t-il dans l’eau potable ?

En général, l’eau qui a été traitée et qui est distribuée par les réseaux municipaux ne contient pas de plomb. L’eau qui sort des usines de traitement municipales et qui se déverse dans les conduites principales (celles qui longent les routes) ne contient pas de plomb. Toutefois, elle peut entrer en contact avec du plomb dans les conduites secondaires (celles qui relient chaque propriété à la conduite principale).

À l’intérieur d’une maison, certains appareils sanitaires peuvent aussi contenir du plomb, comme les tuyaux en plomb, les raccords en laiton et les soudures en plomb.

 

Que dois-je faire si j’habite dans un immeuble où les tuyaux et les canalisations secondaires sont en plomb ?

Voici quelques exemples des mesures que votre bureau de santé publique pourra vous recommander :

1. Contactez votre municipalité

 Renseignez-vous pour savoir si votre municipalité a mis en place un programme de remplacement des conduites secondaires en plomb.

2. Faites analyser votre eau

 Vous pouvez faire analyser votre eau dans un laboratoire privé pour en connaître la teneur en plomb. Vous trouverez la liste des laboratoires commerciaux qui sont autorisés à faire ce genre d’analyse sur le site Web du ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs, à http://www.ontario.ca/page/laboratories-licensed-test-lead

Certaines municipalités et certains bureaux de santé publique offrent ce service gratuitement, de concert avec le département local de distribution de l’eau. Renseignez-vous auprès de votre bureau de santé publique local ou de votre département de distribution de l’eau.

 

3. Vidangez vos tuyaux

 Si vous n’avez pas utilisé d’eau pendant plusieurs heures, ouvrez le robinet et attendez que l’eau soit froide (environ une minute) avant de la boire ou de vous en servir pour la cuisine.

4. Utilisez de l’eau froide, après vidange des tuyaux, pour boire, préparer des biberons et faire la cuisine

N’utilisez que de l’eau froide pour boire, préparer des biberons et faire la cuisine, car l’eau chaude augmente la lixiviation du plomb et des autres métaux présents dans les tuyaux. Nettoyez régulièrement les aérateurs des robinets utilisés pour l’eau potable et pour la préparation des aliments.

5. Remplacez les raccords en laiton et les canalisations secondaires en plomb.

Les robinets et les valves en laiton peuvent contenir du plomb. Il est possible de les remplacer par des raccords certifiés conformes à la norme sur la teneur en plomb. Les canalisations secondaires, les raccords et les soudures en plomb peuvent également être remplacés.

Si vous décidez d’utiliser un appareil de traitement de l’eau, assurez-vous qu’il est homologué pour éliminer le plomb de l’eau potable. Les normes CSA B483.1 et NSF 53 portent précisément sur l’élimination du plomb. La norme CSA B483.1 est incorporée par renvoi dans le code de la plomberie de toutes les provinces et de tous les territoires au Canada.

 

Où s’adresser pour en savoir davantage ?

Pour en savoir davantage, vous pouvez vous adresser à votre municipalité locale. Vous pouvez aussi consulter le document de Santé Canada intitulé « Eau potable : qu’en est‑il du plomb ? »


Membership Management Software Powered by YourMembership  ::  Legal